En y regardant de plus près…

 

IMG-20140525-00189 rogné

Querelle d’amoureux pratiquement au saut du lit! De quoi démarrer la journée de manière bien maussade et peu encourageante!

Rageuse, je me dirige vers mon jeu de Tarot, persuadée que je vais avoir un message du style  » le Diable  » ou bien   » la Maison Dieu  » tous deux du mauvais côté de ma lorgnette bien entendu!

Et bien non! L’arcane II, LA PAPESSE.   Arrêt sur image.

Le message arrive tout de suite!  Je n’ai vu que son visage mais déjà je sais ce qu’elle a à me dire.  Introspection.        » Prend du recul, regarde ce qui se passe! « 

Derrière ses voiles, la Papesse observe!  Une scène du film se déroule sous ses yeux.  Elle sait!  Un livre ouvert posé sur ses genoux l’atteste.  Elle vient de le lire et connait les secrets de la vie.

Mon esprit se pose alors, je me remémore la situation, ce qui a déclenché nos égos respectifs, véritables hydres aux mille têtes hurlantes!

Bien entendu, je commence par me dire qu’il exagère, que rien ne change dans son comportement explosif… . Et puis non!  Pour se faire la guerre, il faut être au moins deux.  Et deux, créateurs de la situation!  C’est trop facile et bien confortable de renvoyer la responsabilité sur l’autre, de ne pas se sentir concernée.  Car si je me trouve dans cette situation, ce que je lui reproche, me concerne aussi!  Ce qui me dérange chez l’autre, c’est aussi ce qui me dérange chez moi, bien évidemment, comme je crée aussi en permanence ma réalité!

Tout ce que nous rencontrons dans notre vie n’est que le reflet de quelque chose qui se trouve à l’intérieur de nous même.  Nous sommes bien les créateurs de tout ce qui nous entoure et de tout ce qui se déroule dans notre vie.

J’ai créé cette réalité.  J’ai aussi le choix d’en décider d’une autre.  Apaisée maintenant, je vois la vie différemment.

Ho’oponopono :  Désolé, Pardon, Merci, Je t’aime.

 » Je suis désolée car je ne savais pas que j’avais ces mémoires en moi.  Pardon, par le don, je fais l’offrande de ces pensées erronées et je donne ainsi mon accord pour qu’elles soient corrigées.  Merci, car je vais pouvoir libérer ces mémoires.  Je t’aime, car c’est par l’énergie de l’amour que je vais les libérer.  »   C’est le concept même d’ Ho’oponopono!

Bisous à mon amoureux.  La vie est belle!

img009

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>